Thyellene

 
Blog Summary Widget

Fil de l’actualité de la société !

Accueil...    À propos de nous...    Archives...

Le compositeur Kevin Houben a commémoré la bataille qui se déroula à Turnhout en 1597 dans une composition impressionante intitulée « Thyellene — Battle on the Heath ». En septembre 2008, le Brassband Kempenzonen Tielen (village autrefois appelé Thyellene) a interprété pour la première fois cette œuvre sur le lieu même où se déroula la bataille. Téo Garbiec et la Fanfare Fontenais-Villars présenteront cette pièce de concours classée en première division ASM devant le jury et en public au festival des fanfares d’Ajoie à Courgenay le 20 mai prochain.


D’après Wikipédia, la bataille de Turnhout est un épisode de la Guerre de Quatre-Vingts Ans qui se déroula le 24 janvier 1597 près de la ville de Turnhout, entre une armée hollandaise commandée par Maurice de Nassau et une armée espagnole commandée par Jean de Rie de Varas et se termina par la victoire des hollandais.


La ville de Turnhout, bien que dépourvue de fortifications, est d'une grande importance stratégique et une garnison espagnole d'une importance conséquente, environ 4 500 hommes, y tient garnison. Le 22 janvier 1597, Maurice de Nassau réunit à 40 kilomètres au nord de Turnhout une armée de plus de 6 000 hommes, comprenant des troupes anglaises et écossaises.


Varas, le commandant espagnol, ayant reçu des estimations exagérées sur l'importance de l'armée hollandaise, décide de se retirer de Turnhout dans la nuit du 23 au 24 janvier mais ce mouvement est surpris par les hollandais et Maurice de Nassau donne l'ordre à sa cavalerie de poursuivre les espagnols. Les reîtres hollandais dispersent aisément la cavalerie espagnole, plus légère, et s'attaque ensuite aux fantassins qui, démoralisés et voyant apparaître l'infanterie ennemie, rompent les rangs et prennent la fuite. Seule une petite partie des troupes espagnoles tente de résister mais elle est facilement vaincue et Varas lui-même est tué.


Maurice de Nassau renonce à poursuivre les fuyards et occupe Turnhout mais doit l'abandonner quelques jours plus tard devant l'arrivée d'une armée espagnole envoyée par Albert d'Autriche. Néanmoins, cette victoire a un grand retentissement dans les milieux militaires de l'époque car elle démontre la supériorité des reîtres, apparus très récemment, sur la cavalerie traditionnelle et l'inefficacité des piquiers contre eux.


Archives...